.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 1 octobre 2014

Les pommes au four aux raisins et sirop d'érable

La pomme au four ou le dessert des jours où tu as envie de manger un truc de bon mais où il n'y a rieeeeen dans le frigo!
C'est une super introduction n'est-ce pas?
Mais avoue que c'est vrai. La pomme au four c'est le dessert de base des jours sans mais où tu veux quand même te faire plaisir.
Il suffit d'une pomme et d'un four ... ou presque.
En général je les fais avec ce que j'ai sous la main et là... j'avais du sirop d'érable!
Un dessert très simple mais qui fait un quand même son petit effet n'est-ce pas?

Alors, pour manger des pommes en dessert (avec l'accent canadien), il te faut...
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 septembre 2014

Les galettes de pommes de terre aux courgettes

Le retour du lundi bricolage! 
Ces galettes sont très sympathiques pour le dîner avec une petite salade verte et une crème au chocolat ( ou un blanc-manger au coco...je propose, je propose...). Elles se suffisent à elles-même mais si tu veux, tu peux les déguster en accompagnement d'une viande.
Pas besoin de grandes connaissances en cuisine. Juste un petit conseil, ne chauffe pas trop ta poêle (feu moyen) pour ne pas les faire brûler.
Mais allons y, c'est l'heure du dîner, à tes outils de kwisiniers!


sweet kwisine, galette, pomme de terre, courgette, fritters, zucchini, potatoes, cuisine végétarienne

Alors, pour ces galettes dorées, il te faut..

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 septembre 2014

Le gâteau moelleux à l'avocat

N'en déplaise aux détracteurs du Football et du commercialisme de la Fifa, la dernière coupe du Monde de Football et la Brasilomania qui en a découlé ont eu du bon côté kwisine : mettre à l'honneur les fruits tropicaux dans des recettes un peu différentes de celles que l'on connaît.

C'est le cas pour l'avocat que nous ne consommons que salé. Ici, en Martinique, l'avocat accompagne nos repas ou constitue à lui tout seul un repas quand il est mangé en féroce. Jamais il ne me serait venu à l'esprit d'en faire un gâteau. Pire, quand j'ai appris qu'on pouvait le manger sucré, je me suis dit "quelle drôle d'idée! gâcher un si bon avocat !".
Mais bon, il faut croire que la curiosité la gourmandise est plus forte que mes appréhensions.
La multiplication des émissions télé, des articles sur le Brésil sous toutes les coutures, m'a mis sous les yeux quantité de recettes brésiliennes : Feijoada (version brésilienne du cassoulet ou encore de notre "diri-haricots rouges"), limonade brésilienne, pao de queijo...
Du coup, la pensée qu'un gâteau à l'avocat puisse être mangeable a commencé à germer dans mon cerveau de kwisinière martiniquaise. Après tout j'avais déjà essayé un gâteau à base de tofu soyeux qui s'était avéré délicieux. Et ma foi, l'avocat c'est quand même meilleur que le soja non?
Bref, j'ai cherché des recettes mais elles étaient quasiment toutes au chocolat ce que je ne voulais pas parce que dans mon idée, il ne s'agissait pas seulement de remplacer le beurre (avantage de l'avocat pour une cuisine légère) mais de goûter à la saveur de l'avocat sucré.
J'ai donc fouillé un peu plus sur net et j'ai trouvé la recette de J'veux être Bonne. Voilà le gâteau qu'il me fallait!
Déjà il est tout vert! Et elle a même poussé le vice à faire une crème à l'avocat pour accompagner son gâteau.
Pour ce premier essai, j'ai quand même un peu (à peine) modifié sa recette : pas de graines de pavot (je n'aime pas ça) et pas de fourrage à l'avocat (parce que je n'ai pas osé).
Les avocats martiniquais étant énormes et la recette ne précisant pas le poids d'avocat, j'ai compté un demi gros avocat tropical (environ 400 g de chair) au lieu des deux petits de la recette initiale. Le résultat est un gâteau très léger, plus humide que l'original avec une texture un peu mousseuse.
Pour  l'agrémenter, j'y ai ajouté quelques cerises surgelées que tu peux aisément remplacer par des framboises voir même ne pas mettre, le gâteau étant très bon nature. On sent bien le parfum végétal de l'avocat mais sans qu'il soit trop présent et désagréable.
Un gâteau doux, très moelleux et pas trop riche contrairement à ce qu'il paraît... il y a très peu de beurre. Tu pourrais ne pas en mettre du tout mais le beurre est un exhausteur de goût qui rend le gâteau plus gourmand encore.

Sweet Kwisine, gâteau, avocat, avocado, cake, healthy food, cuisine légère, Brésil, cuisine végétarienne

Alors, pour manger un gâteau tout vert qui ne soit ni à la pistache, ni au thé matcha, il te faut...

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 20 septembre 2014

La soupe de nouilles aux crevettes au lait de coco

Ha bon? Les enfants n'aiment pas la soupe?
Pas dans la Sweet Kwisine en tout cas. Dans la Sweet Kwisine, les enfants aiment la soupe, je dirais même plus que les enfants font la soupe!
Oui, surtout quand il y a le mot "nouilles" dans l'intitulé!!
C'est ça le truc! Il faut pas leur dire que c'est de la soupe, ce sont des nouilles aux crevettes ou encore un velouté de giraumon, ou encore un indéfini potage de légumes (surtout ne pas donner trop de détails qui pourraient créer un frein "es-sycologique" comme on dit chez moi).
Donc ces fameuses nouilles (soupe) aux crevettes et au lait de coco ont été concoctées par Monsieur K. Toujours avec notre fameux livre cuisine pas à pas spécial kwisiniers débutants.
C'est une recette très facile et rapide. Elle nécessite juste un peu de préparation mais rien de bien compliqué et qui ne soit pas à la hauteur d'un enfant de 13 ans qui suit une recette à la ligne (avec un peu de surveillance quand même du fait de l'utilisation d'un wok).
Comme dirait Jamie Oliver, c'est prêt en 15 minutes!!! De quoi faire un repas équilibré et plein de saveur.
En tout cas pour une première ce fut un succès!

Sweet Kwisine, nouilles, crevette, lait de coco, cuisine asiatique, coriandre, cèleri, piment, cuisine facile

Alors, pour 4 kwisiniers gourmands, il te faut...
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 14 septembre 2014

Les tava pidesi, galettes turques farcies

Je ne connaissais absolument pas la cuisine turque avant l'année dernière... enfin à part les baklavas évidemment.
J'ai eu l'occasion de la découvrir au travers de la cuisine de mes copinautes Cigi et Jülide, deux gourmandes qui ont beaucoup de goût... et aussi au travers des reportages de voyage d'autres Food reporters. C'est une cuisine riche et variée,  à la croisée des chemins de l'Orient et de l'Occident. Un peu libanaise, un peu grecque, un peu indienne, un peu européenne et très méditerranéenne. Les légumes y occupent une grande place, le fromage aussi, de bonnes soupes bien nourrissantes, des desserts hyper gourmands et beaucoup de plats que j'imagine sans mal vendus dans la rue à emporter... et pas seulement les kebap que nous connaissons nous en Europe.
Ma première tentative de recette turque a été la salade d'aubergines grillées. Si tu n'as pas encore essayé, n'hésite pas. Elle est délicieuse et très fraîche.
Au mois de juillet, Cigi a publié ces tava pidesi qui sont des espèces de beignets-galettes farcis de viande de boeuf, de fromage ou d'épinards. Trois ingrédients que les Sweet Kwisiniers adorent!
Entre le naan, le bokit et le sandwich, ils m'ont tout de suite  fait de l'oeil. Mais j'ai résisté à l'appel de la gourmandise parce que ma Sveltesse était déjà fort attaquée par l'attente de Mademoiselle C... jusqu'à aujourd'hui! 
Oui, aujourd'hui j'ai craqué mais c'est normal... c'est le premier anniversaire du blog de Cigi. Et pour lui faire honneur, je participe au concours qu'elle organise. C'est tout simple, il faut juste faire une de ses recettes turques et devenir fan de sa page Facebook. Je te conseille d'aller voir ce qu'elle propose, tu ne seras pas déçu tout y est gourmand et généreux.
Alors, me voici faisant ses fameux tava pidesi qui m'avaient tant tentés.
Mon verdict??? Délicieux!! 
Je ne sais pas comment ils sont dégustés en Turquie, mais à mon sens ils sont un repas complet. Le genre Streetfood. 
Ce sont des galettes farcies cuites à la poêle bien copieuses. La pâte est une pâte levée qui ressemble un peu à celle des naans mais un peu plus croustillante. Ils se mangent chauds ou tièdes.
Ils sont assez faciles à faire, une fois que tu as compris deux choses :
  • que tu dois étaler la pâte très finement sinon ils seront un peu, comment dire... blip!
  • que la cuisson doit être faite à feu très doux pour que la galette ne brûle pas avant d'avoir cuit.
Comme nous sommes très gourmands dans ma kwisine, je n'ai pas choisi entre les farces et je les ai faites toutes les trois : fromage, viande de boeuf et épinards!!
J'en ai réalisé une dizaine , nous en avons mangé trois et j'ai mis le reste bien emballé dans mon congélateur pour de futurs repas sur le pouce bien gourmands!

sweet kwisine, cuisine turque, galettes, pain, épinards, viande de boeuf, persil, coriandre, streetfood

Alors, pour un aller simple dans les rue d'Istambul, il te faut...
Rendez-vous sur Hellocoton !