.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

dimanche 12 août 2012

Confiture de goyaves roses... des oreillettes en compote

Quand j'étais petite, on trouvait des goyaves un peu partout. Elles poussaient comme de la mauvaise herbe. On grimpait aux goyaviers, on mangeait les goyaves sur pied vertes ou mûres.  Idem pour les mangos d'ailleurs ce qui a fait que pendant très longtemps j'ai été très difficile sur la qualité des fruits qu'on me proposait.. pas de fruits "tombés" pour moi. Mais je m'égare...
Revenons aux goyaves.... Ma mère faisait une confiture avec les goyaves qu'on lui rapportait qu'elle appelait les "oreillettes de goyaves". Le genre de confiture que tu manges à la cuillère, pas en tartines... à la limite entre la compote et les fruits confits.... Un délice!
L'urbanisation a un peu ruiné ce petit plaisir... Les goyaves sauvages sont devenues très difficiles à trouver. Désormais, on cultive les goyaves roses essentiellement pour l'industrie parce qu'elles sont plus grosses et plus juteuses. Oh, elles sont bonnes mais elles n'ont pas vraiment le même goût.
Ceci etant dit, lorsqu'on m'a gentillement offert au moins deux kilos de goyaves roses et une bouteille de jus concentré tout frais, je n'ai pas fait la fine bouche!
Echange de bons procédés : j'ai remercié poliement en offrant un joli pot de ces oreillettes de goyaves que j'aime tant.
A la différence que cette fois j'ai mis beaucoup moins de sucre que pour une confiture traditionnelle... une sorte de confiture-compote, parfumée à la cannelle et à l'écorce de citron vert....


Alors, pour toi aussi te délecter de ces jolies oreillettes et manquer de te casser une dent sur les graines de goyaves, il te faut...

Environ 1,5 kg de goyaves lavées et séchées
Environ 400 g de sucre roux  ou blanc  (ou les deux)
1 gros bâton de cannelle
le zeste d'un citron vert prélevé au couteau (sans la pellicule blanche de préférence)
le jus d'un demi citron vert
1 cuillère à soupe d'extrait de vanille.

Coupe les goyaves en quarts après avoir coupé la tête et enlevé les parties meurtries s'il y en a. Ici deux écoles s'affrontent : éplucher ou pas les goyaves. Après avoir essayé les deux, je ne les épluche plus... la confiture est plus parfumée avec la peau. Elle est très fine d'ailleurs donc elle ne (me) gêne pas mais si tu veux tu peux les peler ça ne changera rien à la recette.
Mets les dans une grande casserole avec le sucre, les aromates et le jus du citron.
Fais cuire à feu moyen en veillant à ce que la confiture n'attache pas au fonds. Ecume de temps en temps la confiture avec une écumoire (évidemment!).
Ebouillante des petits pots à confiture en verre de préférence ou tout récipient de stockage qui ferme bien.
Quand la confiture est cuite... c'est à dire après environ 1h00 de cuisson... et qu'elle à l'air bien onctueuse et brillante... verse la dans les pots, ferme les immadiatement et retourne les.
Laisse refroidir avant de conserver au réfrigérateur ou de tout manger!!!!!!!!
Miaaaam.....
confiture, goyaves, martinique, antilles

confiture goyaves martinique

Cette confipote est très bonne seule ou avec du yaourt nature doux, ou du fromage blanc....
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires :

  1. Une petite voix me dit qu'on dirait aussi "oreillons de goyaves" :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ohlala j'aime troppp ! Après la confiture coco je crois que c'est ma confiture locale préférée ! Ah non il y aussi celle de banane avant ^^ (oui je sais jsuis une grande gourmande)

    RépondreSupprimer

Un petit mot avant de partir?