.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

jeudi 1 novembre 2012

Le Phô Ga, ou la soupe vietnamienne au poulet

soupe, poulet, cuisine vietnamienne, sweet kwisine,coriandre, basilic

Depuis quelques temps, je vais me promener sur Foodreporter. C'est très sympa comme endroit. Des tas de gourmands postent des photos de ce qu'ils aiment chez eux, au resto...n'importe où. On y voit donc de bonnes choses qui donnent de bonnes idées.
C'est là que j'ai découvert la soupe de Jess, une gourmande de Marseille qui a l'air de souvent se régaler. 
Elle m'a donnée envie de me lancer dans cette soupe que je n'ai jamais mangée qu'au restaurant et de bons conseils pour arriver à faire un bouillon savoureux.
Alors, aidée de la recette de ce blog de cuisine vietnamienne j'ai tenté l'expérience.
J'ai préparé le bouillon hier et fait la soupe aujourd'hui mais rassure toi, tu peux tout faire le jour même pour un déjeuner.
Cette soupe, vraiment très facile à faire est composée de viande, de pâtes de riz et d'herbes aromatiques. Elle fait un repas complet plein de goût et diététique (oui oui oui, j'utilise ce mot!!!), le bouillon étant presque complètement dégraissé. D'après ce que j'ai lu sur le net, elle est aussi souvent mangée comme petit déjeuner. Un petit déjeuner de travailleur de force mais pourquoi pas :-)

Alors, pour nourrir 6 gourmands, il te faut...

1 gros poulet
1 carcasse de poulet (tu en trouveras assez facilement au rayon boucherie)
1 gros oignon
2 bâtons de cannelle
2 étoiles de badiane
2 cuillères à soupe de coriandre en grains
1 (gros) doigt de gingembre frais
1 cuillère à soupe de sel
1 cuillère à soupe de sucre
3 cuillères à soupe de Nuoc mam
1 paquet de vermicelles de riz
1 bouquet de coriandre
1 bouquet de basilic (thaï...ou de basilic basilic :-))
1 petit bouquet d'oignons pays
1 citron vert
1 piment frais ou de la pâte de piments rouges

Prépare le bouillon :
C'est ce qui prend le plus de temps mais ne t'inquiète pas ça va assez vite. En week-end, tu peux le préparer le matin pour le déjeuner du midi... tu peux même après le congeler pour une autre utilisation...ça va non?
Donc...

Epluche l'oignon et le gingembre. Coupe les en  morceaux
Dans un wok ou une grande cocote fait les roussir.
Ajoute y les épices et fais revenir environ une minute.
Ote du feu et réserve.
Dans la même cocotte, ajoute la carcasse de poulet et fait la dorer un peu de tous les côtés.
Dans une cocotte verse 4 litres d'eau et ajoute le poulet, la carcasse, les épices, l'oignon, le sel, le sucre et le nuoc mam.
Porte à ébullition puis baisse à feu moyen et laisse mijoter une heure (ou deux c'est mieux).

Une fois le temps de cuisson du bouillon écoulé, laisse refroidir.
Fais tremper les vermicelles dans de l'eau pendant environ 30 minutes.
Ecume et enlève la pellicule de graisse qui s'est formée sur le bouillon.
Sors le poulet du bouillon et désosse le complètement. 
Réserve les morceaux de poulet.

Filtre le bouillon dans une passoire que tu auras couverte de papier absorbant (tu enlèveras ainsi toutes les impuretés et le gras). Rectifie l'assaisonnement au besoin avec un peu de nuoc mam.
Cisèle toutes les herbes.
Fais chauffer le bouillon filtré et dégraissé et porte le à ébullition.
A l'aide d'un écumoire (et d'une fourchette ça aide ) ou de tout autre instrument que tu jugeras adapté...plonge une bonne poignée de vermicelles dans le bouillon chaud pendant 1 minute.

Egoute et dépose dans une assiette creuse ou un bol. Ajoute des morceaux de poulet émiettés, des herbes et deux ou trois cuillères de  bouillon.

Sers avec un jus de citron vert, du nuoc mam et du piment...
Tu peux aussi mettre sur la table des pousses de soja... moi je n'en ai pas trouvé cette fois...j'ai fait double dose d'herbes :-)
Les baguettes et la cuillère sont de rigueur!!!!!
Régale toi sans culpabilité et... avec une serviette pour essuyer le bouillon qui coule sur ton menton :-)

Miaaaam!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires :

  1. Super article et magnifique phô ga! Ce gros bol fait envie.
    Le phô pourquoi se priver, c'est plein de gouts, léger et le plat idéal pour affronter le retour du froid.
    Réunir la famille autour de gros bols, une cuillère dans une main, les baguettes dans l'autre : un moment convivial oú se régale!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Jess ! C'est en famille que nous l'avons mangée. :-)

      Supprimer
  2. Délicieuse recette ou les saveurs se mêlent en une délicate harmonie et qui pour ne rien gâcher se révèle très digeste. merci de nous faire partager tes découvertes culinaires.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce plat mais je préfère au boeuf quand mm!!! Comme je salive, mon péché mignon c'est les soupes, mais surtout ce genre là. :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot avant de partir?