.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 15 octobre 2014

Les sacristains citron ou vanille

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie

Quand j'avais 13 ans, au collège Ernest Renan de Fort-de-France, l'un de mes plaisirs partagé avec 90% des élèves était d'acheter un gâteau à la Hutte, la pâtisserie qui était juste en face. A l'époque, je n'avais pas beaucoup d'argent de poche, et surtout, pas franchement le droit de manger des gâteaux tous les jours ... je prenais déjà mon petit-déjeuner à la maison hein... Mais de temps en temps, je me payais un petit plaisir. Je prenais toujours la même chose : une pomme-cannelle, un pain roulé au fromage ou mon plaisir suprême, un sacristain.
Ah, les sacristains de la Hutte!!! De jolies baguettes torsadées et feuilletées, fourrées de crème vanillée et caramélisées à souhait.  Ils étaient moelleux et croustillants à la fois, un vrai pêché de gourmandise. Je n'en ai jamais mangé de meilleurs que ceux-là. Mais peut-être que la rareté accentuait le plaisir.
Tu comprends que le sacristain, qui en Martinique ne contient pas d'amandes ou de noix, est resté l'un de mes pêchés mignons.
Aujourd'hui, c'est  Mademoiselle M. qui est tombée sous le charme des sacristains de son collège. Visiblement, les années passent mais les hits des pâtisseries des écoles martiniquaises restent les mêmes. Ou alors, la gourmandise est héréditaire.
Quoiqu'il en soit, elle me les a fait redécouvrir et a réveillé les souvenirs de mes années à Renan. C'est assez bizarre d'ailleurs, comme j'ai pu garder une affection particulière pour ce vieux bâtiment de bois tout dévoré par le temps et les termites.
Je n'ai regretté ni mon école primaire et ni mon lycée mais il m'arrive parfois de rêver de ce collège, en pleine ville, face au Palais de Justice. Je revois ses couloirs en parquet qui craquaient si terriblement que  nous avions parfois peur qu'il s'effondre sous nos cavalcades. Je me souviens du grand escalier qui montait aux salles de dessin. Et je n'ai pas oublié les vendeuses de la Hutte qui nous vendaient leurs gâteaux à la récréation à travers les barreaux de l'entrée.
Je me rappelle surtout du magnifique manguier couvert d'orchidées qui poussait dans la cour. Il a été abattu quand  le collège a été détruit au début des années 2000. Quel dommage! C'était peut-être une ruine, mais une ruine chargée de l'histoire de tous ces petits Martiniquais qui s'y sont succédés ; à commencer par ma grand-mère qui y a  fait ses classes du temps où il était encore le Pensionnat colonial.
Bref, la nostalgie et les supplications de Mademoiselle M. de lui en faire, m'ont poussées à profiter d'un bol de crème au citron qu'il me restait de mon gâteau roulé au citron pour lui faire plaisir.
Oui, je sais je me suis autorisée une petite fantaisie avec mes souvenirs, ce qui n'est pas très orthodoxe. Mais Mademoiselle M. ne s'en est pas plainte, bien au contraire!
Et puis tu verras c'est une recette deux en un, je t'ai aussi mis la recette de la crème à la vanille.


Alors, pour retourner dans les années collèges avec une pâtisserie, il te faut...
2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre
7.5 cl de jus de citron 
1 oeuf
40 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1/2 feuille de gélatine
40 g de beurre froid
1 jaune d'oeuf ou un peu de lait pour la dorure
sucre roux

Prépare la crème au citron comme indiqué ICI
Laisse la refroidir complètement.
Etale une pâte feuilletée bien froide sur une plaque de four.
Couvre la moitié de la pâte avec de la crème au citron et recouvre de l'autre moitié de la pâte.
Recommence avec l'autre pâte.
Conserve les au congélateur pendant une trentaine de minutes.
Il faut que la pâte soit très froide pour être manipulée facilement.
Préchauffe le four à 225°C.
Avec un couteau, découpe des bandes de pâtes d'environ 3 cm de large.

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie

Torsade les et dépose les sur la plaque couverte de papier sulfurisé.
Dore les avec le jaune d'oeuf ou un peu de lait.
Saupoudre généreusement de sucre roux.
Enfourne pour environ 15 minutes jusqu'à ce que les gâteaux soient bien dorés et caramélisés.
A la sortie du four, saupoudre encore d'un peu de sucre et laisse les complètement  refroidir avant de les déguster.
Comme toutes les viennoiseries, ils sont meilleurs frais et croustillants alors si tu ne les manges pas tous, tu peux les congeler et les sortir au besoin.

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie

Version classique, remplace la crème au citron par une crème pâtissière selon la recette que tu trouveras ICI.

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie

J'ai cherché sur la toile des photos de ce fameux collège qui a disparu aujourd'hui (malgré sa façade classée aux monuments historiques). Pas facile de te trouver une photo récente malgré l'aide de mes amis eux aussi passés dans ses murs. Nous avons quand même mis la main sur deux clichés qui montrent un peu ce à quoi il ressemblait. Merci Hélène de ton aide précieuse.

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie
Années 70 je pense, la façade à carreaux du collège avec devant la collégienne en uniforme "jupe-à-carreaux-chemisier-blanc" - Source Internet inconnue
Si tu veux le voir dans le détail, regarde le beau film "La rue Case-Nègre" d'Euzhan Palcy, tourné par une Martiniquaise en 1983, et sensé se dérouler dans les années 30. Les scènes ou le héros José est au lycée à Fort-de-France y ont été tournées. Ce collège avait été choisi parce que rien ou presque n'avait changé depuis cette époque (sauf les ventilateurs électriques qu'on ne voit pas à l'écran :-)) On y voit même le manguier... 
Si tu ne la connais pas découvre cette belle histoire en regardant ce film.

sweet kwisine, sacristain, collège renan, fort-de-france, martinique, rue case nègres, joseph zobel, euzhan palcy, sacristain, patisserie

Voilà, il ne te reste plus qu'une chose à faire...retomber en enfance en mangeant tes sacristains devant ton écran et en faisant de grands Miaaaam!!

 sacristainfeuilleté,crème pâtissière citroncuisine antilaise 
viennoiseriecrème pâtissièrevanillecitronpâte feuilletéecuisine antillaise

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires :

  1. AH Cécile !!! Tu me fais faire un vrai bond en arrière !!
    Mais moi j'était à Coridon !
    Superbe recette en tout cas !!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. Je suis contente de savoir que je ne suis pas seule dans mes voyages dans le temps :-) le college de Coridon n'a pas bougé lui. Je passe devant tous les jours :-)

      Supprimer
  2. Ils sont bien tentants ces petits sacristains...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout les sacristains mais ça me donne trop envie !!

    RépondreSupprimer
  4. hummm une délicieuse gormandise!!! bisous

    RépondreSupprimer
  5. Wow! Je viens de découvrir SweetKwisine et vraiment tout est alléchant. Ces sacristains que je découvre également semblent être de vrais péchés mignons. Bravo pour ce super blog avec de magnifiques photos pour déjà dévorer des yeux et des histoires fort sympathiques...

    RépondreSupprimer
  6. Merci les filles! Merci beaucoup Turenne de ce joli compliment. Je vais devenir aussi rouge qu'une tomate :-)

    RépondreSupprimer
  7. Recette testée ! Excellent ! Merci :)

    RépondreSupprimer
  8. merci à toi de ton retour belle et blog :-)

    RépondreSupprimer
  9. Stéphanie, je ne pensais pas faire autant d'heureux avec cette recette :-)

    RépondreSupprimer
  10. J'avoue, je viens de rajeunir de 25 ans!!!! La Hutte, pâtisserie hors du commun, j'ai encore en bouche le goût de leur pomme-cannelle. Arff merci en tout cas, je vais tester cette recette de sacristin dès que possible...

    RépondreSupprimer

Un petit mot avant de partir?