.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

lundi 10 novembre 2014

L'Assassin...a craqué

Sweet Kwisine, chocolat, moelleux, caramel, beurre demi-sel, cuisine de bernard

Je l'ai fait parler, ses aveux en direct de la Sweet Kwisine!
Des dégâts il en a fait! La Sveltesse est sa première victime. Je ne pouvais pas rester là les bras ballants à regarder mes camarades se débattre. Il fallait que j'agisse, que je le coince, que je lui fasse avouer ses secrets.
Rien de tel qu'un dimanche de pluie pour cela. Je l'ai pris en traître au détour de mon placard qui contenait par hasard une tablette de chocolat noir (je sais, je sais, je suis machiavélique). 
Il faut dire, que pour coincer un tel moelleux au chocolat et caramel, la pluie et le dimanche ça aide! En plus, ce jour là on trouve facilement des complices...heu des renforts je veux dire.
Donc ce fameux assassin qui est-il? d'ou vient-il? 
Incroyable gâteau des temps nouveaux, il traverse la blogosphère aussi vite que la lumière (à dire sur l'air de Goldorak pour ceux qui s'en souviendront*). Né en 2011, il a pour papa, Bernard de la cuisine de Bernard bien connu pour ses méfaits contre la Sveltesse. Composé de chocolat, d'oeuf et de caramel beurre salé il est extra moelleux. Son secret? Le caramel est versé chaud sur les oeufs avant cuisson. 
Oui, oui, tu as bien lu. Mais ne t'en fais pas, rien de bien difficile à faire (c'est ça le piège!!!).
Ensuite, attendre une nuit qu'il se soit bien refroidi au frigo... il va un peu s'y durcir et sera ainsi plus facile à découper en fines tranches. Oui! en fines tranches!! Parce qu'avec sa composition bien riche et extra-gourmande extra-dangereuse il ne faut absolument pas en manger des tonnes.
Comme tu peux le voir, au bout d'un interrogatoire sans pitié, il a fini par craquer. Mais ça en valait vraiment la peine.
Non, non, non, encore que.... aaaarggh, il est irrésistible ça y est il m'a eue... l'Assassin a encore fait une victime!


Alors, pour te faire avoir par le serial killer au chocolat, il te faut...
3 gros oeufs (180g)
250 g de sucre
50 g d'eau
125 g de chocolat noir à 65 %
150 g de beurre demi-sel
10 g de farine
Un moule à fond amovible de petit diamètre (15 à 16 cm)
Un fouet électrique

Préchauffe le four à 145 °C.
Chemise le moule avec du papier sulfurisé sur les côtés pour pouvoir démouler facilement le gâteau.
Il te faudra lancer un peu toutes les préparations simultanément mais pas de panique, c'est faisable!
On y va!

1/Prépare le caramel ;
2/ Fouette les oeufs dans un saladier pendant 5 minutes avec la farine.
3/ Fais fondre le chocolat au bain-marie.
Et oui, il faut faire tout ça en même temps!

Pour le caramel : 
Dans une casserole met sucre et eau et fais cuire à feu moyen jusqu'à l'obtention d'un caramel bien coloré (mais pas brûlé évidemment).
Une fois la couleur obtenue, ajoute hors du feu le beurre.
Mélange vivement pour incorporer le beurre.
Travaille vite! Si jamais le caramel cristallise, remet le un peu sur le feu pour qu'il fonde à nouveau.

Sans cesser de fouetter, verse le caramel chaud sur les oeufs pour bien l'incorporer.
Ajoute ensuite le chocolat fondu. Mélange bien.
Verse immédiatement l'appareil dans le moule et enfourne pour 50 minutes.
Le gâteau est cuit si les bords sont pris mais qu'il tremblote encore un peu quand tu sors le moule du four.
Laisse complètement refroidir et conserve au réfrigérateur toute une nuit.

Te voilà maintenant prêt à succomber au charme irrésistible de ce merveilleux assassin au coeur tendre.
Pour une fois n'ouvre pas trop la bouche en faisant Miaaaam... tu en mangerais trop :-)

Sweet Kwisine, chocolat, moelleux, caramel, beurre demi-sel, cuisine de bernard


Attention... si tu utilises un moule plus grand, fais cuire le gâteau moins longtemps, sinon il sera trop sec.
J'ai respecté à la lettre les proportions de Bernard mais en ce qui concerne le sucre tu peux à mon avis essayer de baisser de 100 g ou prendre un chocolat très peu sucré.

Et si tu as moins de 30 ans ou plus de 30 ans mais déjà des problèmes de mémoire, le générique de Goldorak... écoute à 1'22 :-))


Aaaah, encore une petite photo pour le plaisir.

Sweet Kwisine, chocolat, moelleux, caramel, beurre demi-sel, cuisine de bernard


Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires :

  1. Réponses
    1. Vite vite du chocolat pour la réanimer. Il fait traiter le mal par le mal

      Supprimer
  2. Ah mon Dieu, viens à mon secours... Il a l'air trop bon celui-là... Bientôt dans ma cuisine...

    RépondreSupprimer
  3. Aaaaah les filles! impossible de lui échapper à celui là!

    RépondreSupprimer
  4. Le gâteau est actuellement dans mon four mais il n'a pas du tout l'aspect de la photo... Mais du moment qu'il a le goût c'est le plus important... On verra demain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer, le mien n'avait pas la tête de celui de Bernard qui n'est pas craquelé. Il est resté longtemps plat puis a levé d'un coup et est légèrement retombe en refroidissant. Je pense que la croûte extérieure doit dépendre de la taille du moule et de la durée de la cuisson. Au goût c'est toujours aussi bon :-)

      Supprimer
  5. Mais quelle folie dans la sweet kwisine! ;) Je me rappelle l'avoir croisé ce gâteau mais pour l'instant j'y résiste bien que ta description le rende encore plus irrésistible... Aïe aïe aïe!! Bises et bonne journée à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Céline j'ai résisté longtemps et fini par craquer mais sans regret :-)

      Supprimer
  6. J'ai bloqué en lisant la recette : c'est bien 10 g de farine seulement ? En tout cas il a l'air terrible de chez terrible, je tente ça le week-end prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien 10g de farine. La pate est très liquide. Essaye autant que faire se peut de prendre un petit moule ton gateau sera is épais. Il risque d'être moins craquant que le mien mais plus ressemblant à celui de Bernard. Mon moule était légèrement (2cm) plus grand. Quoiqu'il en soit ce fondant a une texture tres particulière qui m'a beaucoup plue

      Supprimer

Un petit mot avant de partir?